… INTERVENANT-E-S …

Veuillez noter que les descriptions des individuEs et groupes qui vont intervenir durant le Forum paraissent ci-dessous, en ordre alphabétique (selon le prénom, dans le cas des individuEs):

Alexandre Popovic: Né à Montréal, Alexandre est un individu bien connu des services policiers. Entre 1995 et 2002, il a été arrêté à douze reprises, la plupart du temps dans le cadre de manifestations. Il est présentement en liberté.

Anna-Louise Crago: Anna-Louise est une militante pour les droits des travailleuses du sexe de longue date, qui lutte pour la décriminalisation du travail du sexe. Elle coordonne le travail de mobilisation et de liaison à Stella, l’organisation montréalaise par et pour les travailleuses du sexe. Elle a également travaillé avec des travailleuses du sexe pour documenter la violence physique et sexuelle perpétrée par la police, les militaires et les organisations para-militaires en Afrique du Sud, au Congo (RDC) et en Europe centrale. Plusieurs de ces récits se retrouvent dans des publications disponibles en ligne : « Rights Not Rescue » (Des droits pas du sauvetage), « Arrest the Violence » (Arrêtez la violence) et « Our Lives Matter » (Nos vies comptent).

Association pour la Défense des Droits et l’Inclusion des personnes qui Consomment des Drogues du Quebec (ADDICQ): L’ADDICQ est une association qui regroupe majoritairement des personnes qui consomment des drogues. Nous dénonçons la répression et le harcèlement policier dont nous faisons les frais au quotidien et qui nous conduisent entre autre à nous cacher et à consommer dans de mauvaises conditions qui deviennent non-sécuritaires et pour nous et pour ceux qui nous entourent. De plus, nous dénonçons la difficulté d’accès à des soins de santé qui respectent notre dignité et qui correspondent à notre réalité quotidienne. Nous travaillons plus précisément sur les questions d’accès aux soins de santé, d’exclusion sociale, de profilage social, d’épidémies du VIH et de l’hépatite C, ainsi que d’itinérance.

Bridget Tolley: Bridget est une algonquine originaire de Kitigan Zibi Anishinabeg. Le 5 octobre 2001, sa mère, Gladys Tolley, fut frappée mortellement par une patrouille de la Sûreté du Québec (SQ) sur l’autoroute 105, près de Maniwaki (Québec).  Faits choquants, l’enquête de la SQ portant sur la mort de Gladys Tolley fut menée par le frère du policier reponsable de l’accident et le coroner assigné au dossier a rempli son rapport sans avoir examiner le corps de la victime.  L’enquête fut fermée sans que la famille n’en soit avertie et la SQ conserve à ce jour une attitude malhonnête et confrontationnelle. Bridget se bat actuellement afin d’obtenir une enquête publique sur la mort de sa mère.

Centre Communautaire des Femmes Sud-Asiatiques (SAWCC): Le Centre Communautaire des Femmes Sud-Asiatiques est une organisation féministe qui prodigue services, soutien et défense des droits des femmes sud-asiatiques et de leurs familles, depuis 1981. Le centre s’implique dans tout ce qui est important pour ses membres.

Centre de médias indépendent (CMI): Le CMI est un espace libre et ouvert, placé au service des média-activistes et des membres de la communauté qui souhaitent produire et diffuser des contenus d’information portant sur les mouvements sociaux, l’actualité, l’activisme local, la théorie politique, et bien plus. C’est aussi un espace de partage; un cadre autonome où les connaissances et les compétences sont partagées librement dans un esprit d’entraide et de soutien mutuel.

Collectif opposé à la brutalité policière (COBP): Le COBP est un collectif autonome regroupant des personnes affectées ou concernées par les abus policiers. Depuis 1995, le COBP se donne pour mission de dénoncer les abus et violences policières, d’informer les gens par la diffusion de la brochure “Surprise! On a des droits?!” et d’offrir des ateliers de formation sur les droits face à la police. Le COBP offre un soutien direct aux victimes ainsi que de participer à l’organisation de diverses actions, notamment, depuis 1997, la manifestation annuelle du 15 mars dans le cadre de la Journée internationale contre la brutalité policière.

Ellen Gabriel:

Emma Strople: Emma est une jeune anarchiste impliquée dans la lutte. Originaire de la Côte Est, elle vit maintenant à Montréal.

Francine Registre: Francine est la sœur de Quilem Registre tasé, à 6 reprises en espace de 53 secondes, par les policiers de Montréal (SPVM) le 14 octobre 2007 et décédé le 18 octobre 2007 à l’âge de 38 ans. Le 10 juin 2008, le procureur de la couronne du Québec décide de ne pas de poursuivre les policiers en cours criminel, 2 mois plus tard, la coroner Catherine Rudel-Tessier affirme que « même si l’utilisation du pistolet Taser par les policiers ne peut être considérée comme la cause médicale du décès de M. Registre, le fait qu’il ait […] reçu plusieurs décharges électriques y a possiblement contribué ». 2 ans plus tard, nous sommes toujours en attente de la demande d’une enquête publique ainsi que le résultat de la poursuite en déontologie. Malgré tout, nous sommes déterminé à nous battre jusqu’au bout pour que justice soit rendu et que la réputation de Quilem Registre qui a été sali, soit blanchie.

François: François travaille auprès des jeunes de la rue pour un organisme à but non lucratif. Il a déjà été membre du Comité des sans emploi et fait actuellement partie du groupe punk Jeunesse Apatride.

François Du Canal: François milite contre la brutalité policière depuis dix ans à Montréal. Il a entre autres été membre du COBP, de la Coalition Justice pour Anas, de la Coalition Justice pour Adil Charkaoui et de la CRAP. Depuis la mort de Mohamed Anas Bennis, en décembre 2005, il suit de près les dossiers des bavures policières et l’impunité à Montréal.

Gaby Pedicelli: Gaby a complété un DEC en Techniques policières au Cégep de John-Abbott, et a également suivi les cours de l’école de police de Nicolet à la fin des années 1980. Elle n’a toutefois jamais travaillé dans le domaine, étant devenue au cours de ses études très critique de la force policière. Elle a publié en 1998 un livre intitulé « When Police Kill: Police Use of Force in Montreal and Toronto » (Quand la police tue: étude de l’usage de la force policière à Montréal et à Toronto). Gaby travaille à la Patate du peuple (“People’s Potato”, la cuisine collective végétarienne de l’Université Concordia) et fait du travail de soutien auprès de détenu-es qui purgent des sentences de prison à vie.

Isabel Gonzalez: Isabel est une femme de couleur Queer qui travaille comme organisatrice depuis 13 ans. Elle est née et a grandi à Brooklyn, NY et habite présentement à Worcester, MA avec sa partenaire. Isabel a été membre du collectif Sista II Sista (Sœur à Sœur)* et a récemment été membre du Collectif National INCITE! Femmes de Couleurs Contre la Violence. Elle a organisé sur de nombreux enjeux, qui vont de la justice sociale et économique à l’imputabilité communautaire et à la violence contre les femmes de couleur. Isabel fait de l’éducation populaire dans son travail d’organisation et politique. Elle travaille présentement à l’organisation électorale à Worcester, MA. Isabel est une fière tante de sept nièces et neveux.
*Sista II Sista était un collectif de femmes Noires et Latinas issues de la classe ouvrière, implanté à Brooklyn (New-York) et voué à la création d’alternatives politiques et culturelles au système actuel, afin de construire une société fondée sur la libération et l’amour.

Jaggi Singh: Jaggi est un organisateur communautaire qui s’est impliqué dans plusieurs groupes et campagnes, dont la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC), Personne n’est Illégal et le Salon du livre anarchiste. Il a fait l’objet d’arrestations, de détentions et de procès à plusieurs reprises. Un juge lui a déjà interdit d’amplifier sa voix dans n’importe quelle manifestation, où que ce soit au Canada.

Jean-Bruno: Jean-Bruno s’implique socialement et politiquement depuis environ 13 ans et il oeuvra au sein de plusieurs collectifs anarchistes montréalais. Il travaille dans le milieu commautaire depuis presque 6 ans et s’occupe depuis 4 ans et demi exclusivement de la question du travaille du sexe chez les hommes. Il est membre de l’ADDICQ (Association pour la Défense des Droits et l’Inclusion des personnes qui Consomment des drogues du Québec), collabore activement au STRASS (Syndicat du travail sexuel) et milite au sein de quelques autres collectifs et journaux anarchistes.

Jessica Yee: Jessica se décrit comme une militante Autochtone, hip hop et féministe pour la justice en matière de reproduction/avortement. Elle a 23 ans, est issue de la nation Mohawk et est bispirituelle. Elle est la fondatrice et la directrice du Réseau Santé Sexuelle des Jeunes Autochtones (Native Youth Sexual Health Network), une organisation pancanadienne et américaine qui oeuvre sur des questions liées à la sexualité, à la justice en matière de reproduction, à la compétence culturelle, et à l’autonomisation des jeunes. Elle croit fortement au pouvoir des jeunes, et vous pouvez la croiser activant sur des sites tels « CNN syndicated Racialicious », Indian Country Today, ou découvrir son dernier ouvrage intitulé « Sex Ed and Youth: Colonization, Communities of Colour, and Sexuality » (L’éducation sexuelle et les jeunes: colonisation, communautés racisées et sexualité). Elle a été la récipiendaire du prix « Jeune Femme de Distinction » émis par le YWCA en 2009, a été nommée « Modèle à suivre » par l’Organisation Nationale pour la Santé Autochtone, et a été récemment classée parmi les 20 « Héroines de la Santé des Femmes » par Our Bodies/Our Blog.

Jillian Sudayan: Jillian fait partie de Kabataang Montréal (KM), une organisation de jeunes philippins fondée en 2000 qui représente les jeunes philippins à Montréal. La nécessité de mobiliser les jeunes philippins est issue des enjeux pressants auxquels fait face notre communauté: décrochage scolaire, problèmes familiaux, marginalisation économique, enjeux touchant les jeunes femmes et plus encore. Ces enjeux sont liés au racisme systémique et aux phénomènes migratoires. Nous éduquons, organisons et mobilisation les jeunes philippins afin de favoriser l’établissement et l’intégration de notre communauté dans la société canadienne.

Krystle Alarcon: Krystle fait partie de Kabataang Montréal (KM), une organisation de jeunes philippins fondée en 2000 qui représente les jeunes philippins à Montréal. La nécessité de mobiliser les jeunes philippins est issue des enjeux pressants auxquels fait face notre communauté: décrochage scolaire, problèmes familiaux, marginalisation économique, enjeux touchant les jeunes femmes et plus encore. Ces enjeux sont liés au racisme systémique et aux phénomènes migratoires. Nous éduquons, organisons et mobilisation les jeunes philippins afin de favoriser l’établissement et l’intégration de notre communauté dans la société canadienne.

Loira Limbal (DJ Laylo): Loira est une cinéaste, activiste et DJ originaire de Puerto Rico qui habite maintenant New York. Elle a récemment réalisé et produit un documentaire intitulé Estilo Hip Hop, un long métrage qui raconte les vies de trois activistes hip hop basés au Brésil, au Chili et à Cuba qui croient fermement que le hip hop peut changer le monde. Limbal a travaillé dans plusieurs organisations communautaires incluant The Point CDC, The Dominican Women’s Development Center et Sista II Sista*. En 2006, elle a fondé le Reel X Project, un espace créatif de production de films sur la justice sociale pour les jeunes femmes racisées dans le quartier Sud Ouest du Bronx.
*Sista to Sista était un collectif de femmes Noires et Latinas issues de la classe ouvrière, implanté à Brooklyn (New-York) et voué à la création d’alternatives politiques et culturelles au système actuel, afin de construire une société fondée sur la libération et l’amour.

Lynn Worrell: Lynn est la coordinatrice de l’initiative « W.O.R.D » (Writing Our Rhymes Down — Écrivons nos rimes en français), un programme d’éducation alternative qui fait usage de la culture Hip Hop comme outil pour encourager les jeunes à s’exprimer par le biais de l’écriture. Elle est également une vidéaste intéressée à explorer le rôle des femmes dans le monde du Hip Hop.

Marcel Sévigny: Marcel a oeuvré au sein de la police de Montréal durant presque 9 ans dans les années 60 et 70. Il a finalement quitté la police, craignant qu’il allait rater sa vie. Marcel est un anti-autoritaire qui a ensuite travaillé et milité dans le mouvement communautaire et fut conseiller municipal pendant 15 ans dans le quartier Pointe St-Charles. Il milite actuellement avec des groupes tels La Pointe Libertaire et le Centre Social Autogéré. Au printemps 2009, il a publié son deuxième livre: « Et nous serions paresseux? Résistance populaire et autogestion libertaire ».

Marie-Ève P.:

Marty Fink: Marty est une étudiante en littérature anglaise au Centre d’Études Supérieure de l’université de la Ville de New York. Son travaille met l’accent sur les connections entre le genre, le fait d’être queer, la maladie, l’incarcération, et la résistance active au VIH/SIDA. Lorsqu’elle ne travaille pas sur sa dissertation, Marty est bénévole avec AIDS Community Care Montreal et avec le Projet de Correspondence pour Prisonnier(e)s.

Meryem Saci: Meryem est née et a été élevée en Algérie. Elle est venue au Canada comme réfugiée politique en juillet 2000. Elle a étudié en commerce, en immobilier et maintenant en sciences politiques à l’université Concordia. Elle fait partie des groupes Nomadic Massive (chanteuse et auteure de chansons) et Royal Peasants (hip-hop underground). Elle a travaillé à la Maison des Jeunes comme animatrice et ‘travailleuse sociale’, et a organisé des activités reliées aux arts: le chant, l’écriture, la dance. Meryem a participé à de nombreux événements et à des organisations de jeunes à travers les arts, un peu partout à travers le monde….

Mubeenah Mughal: Au cours des neuf dernières années, Mubeenah s’est impliquée dans divers projets de justice sociale et initiatives communautaires à Montréal et aux États-Unis. Mubeenah élève actuellement deux garçons et trouve parfois difficile de leur parler de la police.

Najlaa Bennis: Najlaa est une des soeurs de Mohamed Anas Bennis, qui a été tué par un agent du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) le matin du 1er décembre, 2005. Elle est la porte-parole de la Coalition Justice pour Anas, un groupe qui est actif depuis janvier 2007. La Coalition revendique l’accès immédiat à tous les rapports, preuves et informations concernant la mort d’Anas, une enquête publique et indépendante complète sur la mort d’Anas, et la fin de l’impunité et de la brutalité policière.

Nantali Indongo: Nantali est une citoyenne concernée qui vise à faire des changements, que ça soit comme éducatrice communautaire en classe avec le projet « Hip Hop No Pop », comme chanteuse avec le groupe local Nomadic Massive, comme journaliste à la pige et/ou comme chercheuse à la faculté de l’éducation de l’université McGill.

Nargess Mustapha: Nargess est née à Montréal, et est d’origine Libanaise. Elle étudie en sociologie et fait porte-parole du mouvement Montréal-Nord Républik.

Nazila Bettache: Nazila est une militante basée à Montréal.

Neil “Zibbz” Guilding: Un enfant du Plus Haut, Artiste, Intervenant communautaire auprès des jeunes et Père dans le cycle de la vie. Neil est Photographe, Percussionniste et Artiste de Spoken Word (Slam) qui vit Musique Activiste. Il est le Coordonnateur du Jeunesse 2000, le centre Drop-In des jeunes de Head & Hands à NDG. Il est aussi membre du Project X, qui vise à répondre aux enjeux liés au Profilage Racial à Montréal et dans le Monde.

Nora Butler Burke: Nora Butler Burke est la coordonatrice de ASTTeQ (Action Santé Travesti(e)s et Transsexuel(le)s du Québec), un programme qui fait de la réductions des méfaits par le soutien aux pairs, un centre de jour et le travail social de proximité pour les personnes trans de la région de Montréal. Elle a été impliquée dans le militantisme pour la justice pour les immigrantEs, la solidarité avec les autochtones et la garderie depuis les 9 dernières années à Montréal et travaille présentement pour obtenir un diplôme en soins infirmiers.

Pamela Shauk:

Patrick Cadorette: Patrick est un militant anticapitaliste et un traducteur autonome basé à Montréal. Au fil des ans, il s’est impliqué dans plusieurs campagnes et projets de justice sociale à Montréal. Il co-anime depuis huit ans le site du Centre des médias alternatifs du Québec et milite actuellement au sein du Collectif opposé à la brutalité policière (COBP).

Robyn Maynard: Robyn est membre du Project X, un groupe qui vise à lutter contre le profilage des jeunes à NDG en rassemblant des témoignages de profilage racial et en éduquant les jeunes sur leurs droits face à la police et d’autres institutions. Elle fait aussi partie de Personne n’est Illégal-Montréal, un réseau d’(im)migrants et de personnes racialisées qui luttent pour la justice et la dignité pour les personnes (im)migrantes, réfugiées et autochtones. Elle donne des ateliers d’éducation populaire sur les droits face à la police, ainsi que sur le racisme, le colonialisme et les frontières au Canada dans l’histoire et de nos jours. Elle co-anime et produit aussi du contenu pour la Radio de Personne n’est Illégal.

Samir Shaheen-Hussain: Samir est un miltant anti-autoritaire basé à Montréal qui a été impliqué dans des campagnes de solidarité avec les communautés autochtones, de justice pour les migrantEs et contre la brutalité policière. Il fait partie de la campagne Personne n’est Illégal et est actif au sein d’initiatives comme la Coalition Justice pour Anas et la campagne Retour au Bercail.

Sarita Ahooja: Sarita est une organisatrice communautaire basée à Montréal. Elle s’est engagée dans plusieurs luttes de libération et mouvements anticapitalistes, au Nord comme au Sud. Elle a lutté contre le système d’(in)justice dans les tribunaux et dans la rue. Sarita est active dans les collectifs Personne n’est Illégal et Solidarité sans frontières.

Ste Emilie SkillShare: Le « Ste.Emilie SkillShare » est un groupe d’artistes et d’activistes, majoritairement composé de personnes racisées et queer, qui sont engagées dans la promotion de l’expression artistique et de l’auto-représentation au sein de nos communautés. Le groupe est en train de mettre en place un studio d’art pour permettre aux gens d’apprendre de nouvelles habiletés, de partager celles qu’ils ont déjà, et de céer de l’art dans un esprit de révolution et d’anti-oppression. Partageons nos connaissances!

Will Prosper: Will s’est joint à la Gendarmerie Royale du Canada pendant qu’il suivait des cours à l’université, et a travaillé avec la GRC au Manitoba pendant cinq ans. Depuis la mort de Fredy Villanueva sous les balles de Jean-Loup Lapointe (du SPVM) le 9 août 2008 à Montréal-Nord, Will s’implique dans la lutte contre la brutalité policière avec l’organisation Montréal-Nord Républik, et a participé à l’organisation de Hoodstock, un forum social et évènement musical urbain, l’été dernier.

Publicités

 
%d blogueurs aiment cette page :